16 octobre 2021, 11h : café-concert


Textes et musiques : Camille Aubret, violon baroque, alto baroque, violon moderne.

"Théorie de mes cordes est le récit d’une volte face, pour embrasser, enfin, un chemin véritable.Travaillant dans une grande administration en 2013, je tente alors l’impossible et l’inévitable consistant à tenter de devenir musicienne. Violoniste depuis l’enfance, j’entreprends alors d’apprendre le violon baroque. Entre 2013 et 2019, je consigne méthodiquement dans des carnets des apprentissages techniques, des évolutions physiques et mentales, qui sont autant d’étapes dans la quête du devenir musicien. Ce seule en scène, récit à la première personne, tisse des pièces pour violon ou alto tirées du répertoire baroque, mais aussi de la musique irlandaise traditionnelle et une partita pour violon seul de Philip Glass."

Spectacle tout public à partir de 10 ans.
Durée : 55 minutes

Dossier du spectacle 


Pour poursuivre la journée, en partenariat avec le Conservatoire de musique de Chalon-sur-Saône


Nous proposons une journée dédiée aux étudiants voulant questionner le métier et à la vocation de musicien : réfléchissons ensemble aux diverses formes d’expressions professionnelles du métier de violoniste... et de musicien en général !

Au programme de cette journée :

(Possibilité de transfert à partir de la gare de Chagny)

10h30 : accueil-café

11h : spectacle Théorie de mes cordes (ouvert au public extérieur)

12h30 : repas partagé (prévoir son repas !)

14h : réflexion commune sur le choix d’un métier, sur ce que peut signifier « avoir la vocation », sur les objectifs, les attentes ou les rêves liés à une carrière professionnelle, les moyens que l’on se donne pour y parvenir

16h : mise en pratique sur scène d’une proposition artistique et personnelle autour de ce que représente le violon pour nous

18h30 : pot de fin de journée

Note d’intention de Camille Aubret et Alice Julien-Laferrière à destination des élèves en conservatoire :

Nous vous invitons à partager une journée autour d’un spectacle que Camille vient de terminer et qui s’appelle Théorie de mes Cordes. Dans ce solo, Camille revient sur le chemin de vie qui a, finalement, fait d’elle une musicienne professionnelle vivant de son art et travaillant au sein de nombreux orchestres spécialisés en musique baroque. Pourtant, ce choix de faire de la musique une profession a été longtemps différé et elle a exercé plusieurs autres métiers auparavant (chercheuse et sociologue). Dans ce spectacle, elle revient sur ces quelques années, de 2013 à 2018 pendant lesquelles elle s’est formée en musique ancienne, afin de devenir, enfin, musicienne professionnelle.

Lors de cette journée, nous vous proposons deux choses lors de la rencontre qui fera suite au spectacle de Camille : l’une est d’évoquer, ensemble, la trajectoire d’un.e musicien.ne professionnel.le, afin que vous ayez une sensation et une compréhension concrète de ce que peut être la vie de musicien et des multiples chemins qui y mènent. De fil en aiguille, nous pourrons aussi réfléchir ensemble au choix d’un métier, à ce que peut signifier « avoir la vocation », avoir des objectifs professionnels, autant de projections qui sont souvent complexes quand on est jeune.

Dans un second temps, nous vous proposons de jouer, vous aussi, une pièce pour violon, ou alto, qui fait écho à un moment de votre vie personnelle, et de rédiger un court texte relatif à cette pièce et au souvenir qui lui est lié. Que peut-on jouer au violon seul ? Pas uniquement des sonates ou partitas de Jean-Sébastien Bach, rassurez vous, même si c’est un répertoire magnifique. Vous pouvez piocher, dès à présent, dans toutes les musiques qui vous inspirent, appartenant ou non au répertoire classique. Nous vous conseillons plutôt de partir d’un moment de vie que vous voudriez évoquer, puis de trouver une musique qui corresponde à ce moment.

« En ce qui me concerne, je joue du Yann Tiersen, de la musique contemporaine, mais aussi des chaconnes improvisées dans mon spectacle. Le violon a ceci de magnifique que l’on peut jouer des doubles cordes, et donc, associer deux voix, faire des arrangements pour un thème et une basse. Vous pouvez aussi, pourquoi pas, improviser une pièce si cela vous semble plus adapté. » Camille

 

 

Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies